Le mobile au cœur des stratégies business

Publié le
Catégorisé comme Mon contenu


Le mobile fait partie de notre vie courante, de nos repas de famille, de fêtes et célébrations, de nos sorties entre amis, de notre travail…

 

Côté business et marketing, le mobile c’est la réactivité car il sert à être agile auprès des clients, à rentrer dans leurs univers en misant sur proximité, confiance et simplicité.

La grande question est de savoir comment générer du business grâce au mobile ?

Il faut définir ses objectifs avant de lancer son application (si c’est pour divertir, pour informer, pour recruter, pour fidéliser…) et non pas juste lancer pour lancer sans oublier que le minimum aujourd’hui c’est que les sites web des marques soient accessibles via mobile et soient responsive (adapté au mobile).

Pour un média par exemple, le mobile peut être une opportunité vu qu’il sera multi-écran et présent partout avec le lecteur. Le mobile permettra de générer des vues et des partages sur les réseaux sociaux d’articles de ce média. L’application mobile est une nouvelle manière de consommer les contenus.

Les radios Mosaique FM et Jawhara FM proposent à leurs publics des applications mobiles pour qu’ils soient avec le lecteur quelque soit le device (mobile, web, radio).

Parfois le taux d’engagement des applications mobiles est faible ; les gens les téléchargent mais ne les ouvrent même pas.

Une des clés de succès pour une application d’information c’est la disponibilité sur toutes les plateformes mobiles, pas que IOS et Android.

L’application mobile permet aussi de créer une expérience ludique et mémorable.

Pour réussir sa stratégie mobile c’est d’apporter une valeur ajoutée pour l’utilisateur et qu’il y est une prise de risque. Il est primordial de penser au Brand Utiliy et répondre à la question : Que pensez-vous faire pour aider votre prospect ou client ?

Si vous ne trouvez pas de réponse, rappelez-vous que toute frustration ou besoin doivent servir à lancer une innovation, une nouvelle offre, quelque chose de nouveau. Excellent exemple très connu est celui d’Uber (une entreprise technologique qui développe et opère des applications mobiles de mise en contact d’utilisateurs avec des conducteurs réalisant des services de transport.) qui a été créé pour répondre à un besoin et c’est en partie la cause du succès du service.

L’innovation sur mobile permet de répondre à des besoins qui changent sans cesse et d’améliorer l’expérience client.

En Tunisie, les applications des opérateurs téléphoniques Ooreedoo Tunisie et Orange Tunisie permettent aux clients d’avoir dans une seule interface, et sans taper un code USSD à chaque, toutes les informations liées à leurs lignes téléphoniques et l’accès aussi au programme de fidélité. Ces deux opérateurs proposent à leurs clients des applications pour la sauvegarde de données.

Certaines banques tunisiennes aussi comme Zitouna Banque, la Banque de l’Habitat ou la Banque de Tunisie proposent à leurs interfaces des applications mobiles qui regroupent plusieurs services à part la gestion et suivi du compte, le simulateur de crédit, liste et emplacement géographique des agences et DAB et même le taux de change.

Il est à noter que la description et les captures d’interface donnent envie à télécharger. Parfois l’utilisateur compte télécharger et renonce après avoir lu le descriptif ou vu les images d’interface.

Un simple exemple, celui de l’application E-Dinar de la poste tunisienne qui ne donne pas envie aux mobinautes de la télécharger.

L’application mobile  accompagne l’achat ou peut être un vecteur d’achat réel. Cela a un impact sur le digital et le commerce en magasin.  Parfois, le mobile peut s’imposer comme outil d’aide à la décision au magasin.

Des applications mobiles comme celles proposées par Carrefour Tunisie ou Monoprix Tunisie proposent les derniers catalogues de ces surfaces mais aussi toutes les promotions et même le volet fidélisation via les cartes à part d’autres services qui pourront accompagner le mobinaute avant et pendant l’achat en magasin

Avec le mobile, le parcours d’achat se fait sur plusieurs devices donc le défi est de suivre le consommateur d’un device à l’autre.

Les marques sont dans la poche des clients grâce au mobile mais le mobile peut se transformer en flingue et nuire à la marque. (Photo ou vidéo publiée qui dénonce un mécontentement par exemple et c’est le cauchemar pour la marque)

Parfois, il ne faut pas avoir peur d’essayer (Test & Learn). Si vous attendez pour voir ce que ça donne ( Wait & See), vos concurrents risque de vous dépasser. Il ne faut pas oublier d’être toujours à l’écoute de vos utilisateurs et vos clients

Article publié initialement sur THD



Publié
Publié le
Catégorisé comme Mon contenu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.